L’air de la capitale est étouffante. Les journées en son cœur sont épuisantes comme si la ville puisait l’énergie des ses habitants. Un an après mon installation a Antananarivo, il fallait que je sorte, que je respire de l’air non pollué par les pots d’échappement fatigués. Un repos de deux jours dans nos boulots et nous prîmes la route pour Ampefy.

Ampefy quesako ?

Ampefy qui veut dire littéralement « où il y a un enclos » est une ville de province autour du lac Itasy dans une région volcanique. Seulement a 120km d’Antananarivo, la destination est très prisée pour les tananariviens le temps d’un week end. Calé son paysage verdoyant, Ampefy devient une escapade idéale pour se ressourcer et se déconnecter du rythme fou de la capitale.

Comment y accéder:

Deux choix sont possibles pour atteindre Ampefy:
Depuis la capitale, il est possible de rejoindre Ampefy par taxi brousse, mais cela nécessite un changement. Le premier s’arrête à Analavory où il faudra changer pour en prendre un deuxième en direction d’Ampefy.
Le moyen le plus idéal serait de se rendre à Ampefy avec son propre moyen de locomotion. Ce qui permettra également de se déplacer plus facilement une fois une place.

Que faire ?

IMG_1459

Les chutes de la Lilly.

L’attraction première qui à grandement participée à la renommé d’Ampefy sont les chute de la Lilly, magnifiques avec ses 20m de haut. Je vous recommande d’aller en saison des pluies où elles restent bien plus impressionnantes. Même si a cette période, la piste est plus difficilement praticable.

Lors de notre passage, un jeune garçon (qui s’est imposé lui même comme notre guide) nous récite son histoire. Il nous raconte l’historique du village et le passé des chutes en nous expliquant que les chutes prirent le nom de Lilly en mémoire d’une petite fille qui y serait tombé et dont personne n’aurait jamais retrouvé le corps.
Récit qu’il a visiblement appris par cœur dans un français plus que correct, dont lui même ne doit pas forcément connaitre le sens. Car, dès que nous lui posions une question sur cette histoire, il nous regarde les yeux ronds et répond au hasard « oui ». Nous faisant ainsi bien comprendre que son français est très limitée et ce, malgré le beau discours qu’il venait nous vider d’une traite, ne prenant à peine le temps de respirer.

Le petit plus est de continuer sa route un peu plus au loin pour trouver une deuxième cascade, moins connue mais d’autant plus belles.
Entrée a 2 000 ar.

IMG_1641

Les geysers.

A 1h d’Ampefy se trouve les geysers. Le détour vaut amplement le coup. L’endroit est très argileux, d’ailleurs des petits marchants vous proposerons plus d’une fois d’acheter leur petit sac d’argile nature. Mis à part les couleurs étonnantes des roches, la magie du lieu passe surtout par les jets d’eau, crachés par le sol sous la pression.

Le petit plus: je recommande d’apporter le maillot de bain pour profiter d’un bon massage  l’argile avant de finir dans la piscine naturelle.

Sans titre 1

Balade et randonnée.

A Ampefy, le choix des balades ne manquent pas ! La balade la plus connue du coin est bien sur celle en direction de l’ilot de la Vierge. Il est possible de se rendre sur place en 4×4, mais nous avons personnellement opté pour le VTT afin de profiter au maximum de la promenade. En VTT, en 1h de piste capricieuse, on peut attendre le sommet de l’ilot de la Vierge et de profiter de sa vue sur le lac.

Comment se déplacer ?

Ampefy ne dispose pas transport en commun, ne mieux est idéalement d’être véhiculé afin de pouvoir mieux voguer entre les différents sites.
Néanmoins il y a des vélos en locations et certains hôtels peuvent proposer l’excursion pour les chutes de la Lilly.

Conseils pratiques:
Attention néanmoins, la baignade dans le lac est largement déconseillé à cause de la bilharziose.
Et n’ayant pas de banque et très peu d’établissement acceptant la carte bleue, je recommande de prendre les mesures nécessaires.

 

A propos de l'auteur

7 Réponses

  1. TOTOU misafaniry

    Je corrige ce que je viens d écrire la haut ; les enfants se transorment en homme d argile apres la baignade mais pas noyade ; corrigé? viens donc visiter notre belle ile Madagascar plein de choses paradisiaques; a bientôt!!!!!!!!!!!!!

    Répondre
    • Charly

      Mais je découvre votre belle île tous les jours ! 😉
      Et je peux t’assurer, que les geysers, il n’y a pas que les enfants qui aiment s’y baigner !

      Répondre
  2. TOTOU misafaniry

    C est tellement beau;meme si la chutte n a pas abondament d eau; le site de geysers c du paradis pour les enfants qui aiment se baigner même s ils se sont transformés en homme d argile apres la noyade; c est magique; incroyable fantastique et tres divertissant.

    Répondre
  3. Irène

    Etant arrivée en taxi brousse et sans moyen de locomotion sur place (sauf éventuellement à y aller en moto avec quelqu’un, mais ça s’organise), j’ai zappé les geysers à regret… J’y étais hors saison des pluies (autour du 20 novembre je crois), donc de petites chutes, mais aussi beaucoup moins de monde, donc une sorte de compromis ! J’ai par contre beaucoup déambulé aux alentours, rencontré pas mal de monde. Deux personnes différentes (de mon âge) m’ont fait visiter spontanément, sans demander d’argent ni de contrepartie, ça m’a beaucoup touchée

    Répondre
    • Charly

      Oui, c’est vrai qu’en taxi brousse, ça rend la visite du coin plus difficile. C’est pour ça que pour une fois, nous avions opté pour un 4×4.
      En voyage, les rencontres font beaucoup ! 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.