Je me souviens avoir lu un jour une parole du photographe Remy Donnadieu qui disait « Il y a tant d’histoires à écrire dans une seule image que chacun y invente la sienne

Cette phrase m’ait souvent revenu à la tête quand mon regard se perdait dans les rues d’Antananarivo. Cette ville aux milles couleurs, aux milles collines, aux milles histoires. Parfois je griffonnais quelques mots pour cette capitale tellement complexe. Jamais les mêmes.
Certains jours elle m’inspirait de l’espoir, de la beauté, tandis que d’autres, c’était de la crainte et un sentiment d’injustice. Chaque jour elle me semblait différente, chaque jour elle était à redécouvrir.

Alors je repense à cette phrase de Rémy Donnadieu et j’imagine toutes les histoires qu’il y a à écrire. La Plume Stilex l’a bien compris et lance un concours littéraire autour de la beauté de Tana. Je ne peux qu’admirer cette initiative et j’imagine les centaines d’histoires qui vont jaillir.

Sans limite d’âge et d’origine, chacun est amené à raconter son histoire, son vécu, à travers une image, celle de la capitale d’Antananarivo.

Partager ce concours sur ce blog me parait plein de sens afin de permettre aux lecteurs qui se perd entre mes lignes de recouvrir cette ville à travers d’autres yeux que les miens mais aussi, peut être, vous encourager à raconter votre histoire autour de la beauté d’Anatananarivo.

 

 

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.