Dehors, les températures chutent et les arbres se libèrent de leurs dernières feuilles. On a des envies de couettes et de boissons chaudes. Et comme chaque année, quand le mois de décembre arrive, les lumières de Noël commencent à illuminer nos rues.
La magie de Noël va déposer sa féérie dans beaucoup de domaine et le petit écran comme le grand ne déroge pas à la règle. Il suffit d’allumer sa télévision pour tomber déjà sur des feuilletons en tout genre sur le sujet. Et bien sûr, le cinéma en profite pour sortir des films dont le succès tient principalement sur l’ambiance de cette fête. Rien que cette année, on peut trouver, entre autres, Le père Noël d’Alexandre Coffre ou A Merry Friggin’ Christmas de Tristram Shapeero.

films_noel_2014_journal_evasion

Ah les fameux films de Noël ! Des films sur Noël, pour Noël, avec leurs bons sentiments à la guimauve prônant la générosité, l’amour et la convivialité qu’on regarde bien installé sous un plaid, un chocolat chaud à la main !
Mais malheureusement, à l’instar de Noël, la cinéma a une balance entre la magie et le commercial plutôt fragile et il en faut bien peu pour virer d’un camp à l’autre. Le tout, au final, est de réussir à gérer correctement l’équilibre entre les deux pour aboutir à des œuvres qu’on sortira avec plaisir des placards chaque année.

Je partage avec vous 10 films de Noël, que ça soit un petit bijou du cinéma et de l’animation ou un petit plaisir coupable. La sélection a été difficile. Elle est purement subjective, basée sur ce que j’ai pu voir avec un maximum de variété pour toujours plus de plaisir et comme unique règle: il faut que ça se passe à Noël !

 

1. La Vie est belle de Frank Capra (1946). Pour un Noël humaniste.

la_vie_est_belle_capra_journal_evasion

J’attaque avec ce monument du 7ème art qui traverse les années sans jamais perdre de sa puissance. George Bailey, joué par le fabuleux James Steward, représente l’altruisme et la générosité même, le soir de Noël, il va mettre fin à ses jours, détruit par la noirceur et la cupidité des autres. Un ange l’accueille.
La vie est belle est un film qui redonne espoir dans le genre humain en nous laissant un doux sentiment de bien-être, tout en évitant la mièvrerie. Le film de Noël par excellence.

 

2. Love Actually de Richard Curtis (2002). Pour un Noël romantique.

love_actually_journal_evasion

On est devant la comédie romantique typique et tellement so british ! Ce film est clairement ma gourmandise de Noël. Une petite guimauve qui réchauffe par ces temps froids. On va suivre un bon nombre de personnages en tout genre, allant du premier ministre, à l’aide ménagère étrangère, en passant par le doubleur de films érotiques sans être pour autant bordélique. Love Actually dégouline de bons intentions, d’amour et d’humour anglais, un exquis petit plaisir coupable.

 

3. Le re Noel est une ordure de Jean-Marie Poiré (1982). Pour un Noël déjanté.

le-pere-noel-est-une-ordure-journal-evasion

On ne présente plus ce film populaire français. C’est drôle, c’est culte, c’est Noël. Trois bonnes raisons pour dépoussiérer la bonne vielle VHS.

 

4. Piège de cristal de John McTiernan (1988). Pour un Noël explosif.

piege_de_cristal_journal_evasion

Alors que certains passent le Noël tranquillement installé autour d’une dinde, sous la douce chaleur de la cheminé, d’autres le passent, un peu malgré eux, à lutter contre le terrorisme. Pour mettre un peu d’action et de testostérone à cette fête, rien de mieux que de passer Noël avec notre cher McClane !

 

 5. L’étrange Noel de Mr Jack de Henry Selick (1994). Pour un Noël halloweenesque.

etrange_noel_mr_jack_journal_evasion

Jack, squelette filiforme, en a marre des farces et des citrouilles, aspirant à autre chose, le voilà qui débarque à Christmas Town.
L’étrange Noel de Mr Jack ? C’est des morts à Noël. C’est décalé. C’est beau, c’est sombre et c’est poétique à la fois. C’est tellement burtonien. C’est un vrai bijou de l’animation. C’est à voir autant pour Halloween que pour Noël.

 

6. Un conte de Noel d’Arnaud Descheplin (2008). Pour un Noël familial.

Un-Conte-De-Noel-journal-evasion

C’est Noël et forcément, il faut le passer en famille, c’est comme ça qu’on doit faire non ? Un conte de Noël c’est une famille, [un chouia bourgeoise,] se retrouvant pour Noël, plus par devoir que par plaisir, cachant derrière leurs bonnes manières, les tourments et les mésententes. Une famille nombreuse, c’est de l’amour et des rancunes, ici, sous une verve qui se veut cultiver digne de leur rang. Un film riche et complexe. Noël est un beau prétexte pour se mettre devant.

 

7. Tokyo Godfather de Satoshi Kon (2003). Pour un Noël des rues.

tokyo-godfathers-journal-evasion

On est au Japon, pendant les fêtes de Noël, et on est avec trois sans abris, personnages attachants et haut en couleur, pré-destinés à passer encore une fois Noël dans le froid des rues. Mais voilà qu’ils trouvent un bébé abandonné dans une poubelle et décident alors d’aller le rendre à sa mère. Ce petit bout de chou va les entrainer dans une belle aventure pour un de leur plus beau Noël.

 

8. Pôle Express de Robert Zemeckis (2004). Pour un Noël à la source.

pole_express_journal_evasion

Le p’tit bonhomme commence à grandir et il comprend que le père-Noël n’est qu’une invention mais un mystérieux train s’arrête devant chez lui. Invité à monter à bord, le voilà partit pour le pole Nord ! Adaptation du roman de Chris Van Allsburg, le Pôle Express est un film d’animation qui parle autant aux petits qu’aux grands qui veulent de nouveau y croire, au moins le temps d’une heure trente.

 

9. The Holiday de Nancy Meyers (2006). Pour un Noël de rencontre.

the_holiday_journal_evasion

Amanda est américaine, Iris est anglaise, toute deux ont connu des déceptions, un trop-plein qui va les pousser à chercher un air nouveau. Grâce à l’intermédiaire d’un site internet, elles vont échanger leurs maisons le temps de quelques vacances. Le changement sera sous le signe de belles rencontres, d’amitié et d’amour. The Holiday est typiquement le film pour fille qu’on ressort systématique à l’approche des fêtes.

 

10. Le drôle Noël de Scrooge de Robert Zemeckis (2009). Pour un Noël légendaire.

drole_noel_scrooge_journal_evasion

Le film d’animation va reprendre assez fidèlement le conte de Charles Dickens « Un Chant de Noël«  sur l’avare Ebenezer Scrooge. Donc, pour ceux qui connaissent le conte, inutile de préciser qu’il reste assez sombre mais il vaut le détour ne serait ce que pour la qualité de l’animation tout en stop motion avec Jim Carrey.
Bien entendu, Le drôle Noël de Scrooge n’est pas la seule adaptation du conte qui vaut le coup d’œil, il existe aussi, entre autres, la version Disney avec Le Noël de Mickey et la version Muppets-show avec Le Noël des Muppets.

Et vous, que regardez-vous pour Noël ?

A propos de l'auteur

2 Réponses

  1. Marie Kléber

    J’arrive après les réjouissances mais j’ai vu et revu certains de ces films avec grand plaisir. Noel c’est ça de la guimauve, de l’amour, de l’aventure, du rêve. On en profite au maximum, il faut recharger les batteries pour l’année à venir.
    Merci pour cette sélection Charly. Je saurai quoi regarder l’année prochaine!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.