Une chose est sur, depuis que je suis à Madagascar, j’ai largement déplacé mon curseur des fruits exotiques. Il y a un avant Madagascar et un après.
Avant je classais sans hésitation les mangues, noix de coco, litchi et compagnie dans la case des exotiques. D’ailleurs je leur trouvais un gout fade et ne voyais que très peu d’intérêt à ces fruits hormis, peut être, de changer un peu des habitudes. Aujourd’hui, je dévore des kilos de mangue et litchi dont seul le mal à l’estomac peut me faire stopper. Des fruits devenus bien communs, soit dit en passant.
Non, aujourd’hui, ma case des fruits exotiques s’est remplie de fruits dont j’ignorais même l’existence avant d’avoir mis les pieds ici.

IMG_0677

  1. Le Corrossol

Ah ! Et dire que j’ai failli passé à coté du fruit qui fait le meilleur jus naturel au monde (rien que ça !).  Cet étrange fruit vert avec ses petits piques qui a une chair blanche un peu gluante n’est pas extra à manger tel quel mais étonnamment il produit un jus naturel totalement exquis.

Pibasy

  1. Le Bibasse (ou nèfles du Japon)

Pour tout dire, j’ai eu un peu honte de savoir qu’on peut aussi en trouver en France. Quoiqu’il en soit, il fait partie de mes découvertes de Madagascar et je le classe automatiquement dans ma case des curiosité exotiques du pays.

Coeur de beauf

  1. Le Konikony

Fruit de la même trempe du corrossol mais qui, contrairement à son cousin, se mange plutôt comme ça. Un peu galère avec ses tonnes de pépins mais qui vaut le coup de gouter au moins une fois.

IMG_1813

  1. Voatabia Hazo

Littéralement, Votabia Hazo se traduit par « tomate des bois » mais ce fruit est également connu sous le nom de Tamarillo. Plutôt acidulé, ce fruit porte bien son nom à Madagascar. Le gout est un subtile mélange entre la tomate et un fruit des bois.

IMG_0300

  1. Le Mokotra

Gardons le meilleur pour la fin ! Le Mokotra est un fruit très dur qu’il faut éclater comme une noix de coco. L’intérieur est plutôt étonnant, très acide, plein de noyau et qui se savoure avec un peu de fruit.

Et vous, quelles sont vos plus grandes découvertes en terme de fruits ?

A propos de l'auteur

6 Réponses

  1. ramatoa

    je n’ai jamais gouté le mokotra et le konikony même être une malagasy , hihihi
    merci pour le partage!

    Répondre
  2. Suzanne Thorp

    Dans quel coin de Madagascar appelle-t-on ce fruit à l’écorce dure « mokotra? » Car là où j’ai grandi, à Toamasina, on l’appelle « voavotaka. » Les lémuriens l’adorent. Je ne sais pas s’ils peuvent les ouvrir eux-mêmes, mais nous avions un varika ou lémurien brun comme animal de compagnie qui l’adorait. C’est une plante à petites feuilles rondes formant des buissons épineux le long de la plage à Ivondro en concurrence avec les voampirakitra qui eux couvrent le sol avec leurs petits fruits jaunes ou rougeâtres quand ils sont mûrs. Je n’aimaient pas trop les voampirakitra. On en trouve presque partout sur la côte est.

    Répondre
    • Charly

      Bonjour Suzanne ! Merci pour ton retour. C’est à Majunga que j’ai appris le nom de ce fruit. J’avoue que ce n’est pas évident à ouvrir ça !
      Par contre le voampirakitra, ça ne me dit rien comme nom encore, je ne vois pas trop ce que c’est. 🙂

      Répondre
    • HARINIRINA

      Bonjour
      C’est bio tres sain j’en suis fière ça vient de mon pays. Et ça berce mon enfance
      Vous avez de la chance d’y goûter merci pour les publications

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.