Aujourd’hui, ça ne fait plus aucun doute: les beaux jours arrivent. Ca sent l’été et surtout, ça sent les vacances. Doucement, on commence à les programmer et on se surprend à rêver de plages désertes et de mers émeraudes. Puis on ose un coup d’œil au compte en banque et on se rend à l’évidence. Les îles caraïbes, ça ne sera pas encore pour cette année.
Et pourtant, à regarder à l’autre bout du globe, on en oublie de regarder au bout de son nez.

La Bretagne.
On dit qu’elle se résume à ses galettes et à son beurre salé. On dit qu’il n’y a que des buveurs de cidre.
Horizon pas net ? Reste à la buvette !
On dit qu’il pleut tout le temps. On dit que son Finistère n’est que grisaille, vent et froid.
On dit que les français sont plein de préjugés.
Mais face à ses présomptions, laissez moi vous parler de la presqu’ile de Crozon, l’extrémité ouest du Finistère, le bout de la France.

 

pointe_pen_hir_journal_evasion

Tout commence sur le pont de Térénez, porte d’entrée de la presqu’île. Ce pont magnifique attire forcément l’oeil par sa forme courbée et par un aspect très moderne qui contraste avec le paysage un peu sauvage du lieu.
Mais une fois le pont traversé, le pull marin mis, le K-way jaune sous le bras et les bottes en caoutchouc aux pieds fraîchement achetées pour l’occasion, qu’est ce qu’on fait ?

Allez admirer son littoral et ses falaises.
Pour cela, le choix est multiple: la pointe de Pen-hir ou de Dinan pour leurs impressionnantes falaises rocheuses et le bruit des vagues venant s’y écraser, le cap de la chèvre avec ses landes et ses plages ou à l’autre extrémité de la presqu’île, le cap des espagnols pour l’histoire du lieu et la beauté du paysage. Et quand vous serez en haut d’une falaise, laissez envoler votre K-way.

ile_vierge_journal_evasion


Profitez des plages.

Avec ses nombreuses criques et falaises, la presqu’île jouit de magnifiques plages désertes, le plus souvent dû à leur isolement ou à leur accès difficile. Amusez vous à jouer l’explorateur et partez à la quête de la plage de l’île vierge, l’une des plus belles plages d’Europe. Pensez à enlever vos bottes pour profiter pleinement du sable.


Arrêtez-vous à Morgat.

Village charmant avec sa plage et ses maisons colorées qui fait office de station balnéaire pour la presqu’île dans la baie de Douarnenez. Faites un arrêt gourmand dans une crêperie et veillez à oublier votre pull marin sur la table en partant.
Et qui dit station balnéaire, dit de nombreuses activités proposées. Mais si votre budget est, un peu comme moi, plutôt limité, allez juste louer un kayak et partez la journée. Longez la côte, découvrez les grottes et arrêtez-vous sur des plages uniquement accessibles par la mer.

crozon_grottes_journal_evasion

Découvrez la Bretagne et son histoire.
La presqu’île de Crozon, c’est aussi une histoire. Vous pouvez voir des dolmens ou l’alignement des menhirs de Lagatjar, l’abbaye de Saint Guénolé ou la tour Vauban, classé au patrimoine mondial de l’humanité.

Partez en randonnée !
Surement le meilleur moyen de découvrir la presqu’île et ses différentes facettes, c’est de partir sur le GR34. Sentier côtier de randonnée de près de 150 km, il longe tout le littoral vous offrant ainsi un panorama exceptionnel quotidien sur la mer, ses plages, les falaises et ses criques.

crozon_gr34_journal_evasion

Un programme qui peut, sans aucun doute, faire de jolies vacances, loin de la foule étouffante de la méditerranée, dans un cadre idyllique. La Bretagne, c’est un paysage fabuleux, c’est un arrière gout d’îles paradisiaques, c’est rencontrer une culture typique, sans pour autant quitter le territoire français.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.