Hey les robinsons !

Je pense qu’on peut à juste titre parler de caprice d’enfants, nous avons décidé de tester une nuit dans une cabane dans les arbres. Et pour cette première nous n’avons pas lésigné sur la destination puisque nous avons profité de notre séjour sur l’île de Sainte Marie pour céder à notre envie.
Nous étions déjà sur l’île depuis deux jours que nous trépignons d’impatience de rejoindre notre cabane. Nous avons porté tout notre dévolu sur la cabane de l’hôtel du Ravahora.
Nous, les adeptes du voyage à moindre cout, avons complètement craqué notre budget dans cette folie.

L’excitation commença dès nos premiers pas dans l’hôtel, nous nous retrouvions dans une véritable taverne de pirate. La décoration était soignée et riche de détail piratesque. Même Coco répondait présent au bar ! Tout était peaufiné dans les moindres détails et on se délectait déjà du séjour sans avoir encore gouté à l’objet de convoitise.

cabane_arbre_madagascar_journal_evasion02cabane_arbre_madagascar_journal_evasion04

Ma crainte première était de trouver une cabane un peu aseptisée, ressemblant plus à une chambre dans un arbre qu’autre chose. J’avais besoin de retrouver cette cabane construite par des enfants pour des enfants. Et je n’ai pas été déçue.
Elle surplombait la plage. Les pieds dans le sable blanc, un petit escalier discret nous emmena à travers les feuilletages de l’arbre. A peine visible de l’extérieur, la cabane était très intimiste.

Elle était spacieuse tout en étant cosy, décorée avec soin dans l’art gasy, avec en son centre, un grand lit à moustiquaire (plus une question de survis que d’esthétique ici). Respectueuse de l’arbre qui la logeait, les murs se résorbaient au contact des grosses branches qui pénétraient à l’intérieur, donnant un véritable cachet à la pièce. Entre les planches de bois s’infiltrait la lumière et le bois craquait doucement sous le vent. La terrasse de la cabane nous offrait une vue imprenable sur le lagon.

cabane_arbre_madagascar_journal_evasion06

cabane_arbre_madagascar_journal_evasion05

Depuis qu’on est à Madagascar, les problèmes d’eau courante et d’électricité ne sont plus du domaine de l’insolite pour nous. Et pourtant, c’est dans une cabane perchée dans un arbre, sur une petite île au large de Madagascar que nous avons été les mieux lotis. Coupure de seulement 3h à cause des caprices du grand Jirama (fournisseur d’électricité). Nous avions même un minibar à notre disposition avec des boissons fraiches. La grande classe. Le logement arrivait à combiner le confort avec l’esprit robinsonnade avec brio.
La salle de bain, tout en pierre, se trouvait sur la plage, directement au pied de l’arbre. Une petite terrasse privative nous permettait de profiter de la plage et de la mer, sans sortir de « chez nous ».

D’une nuit, nous sommes finalement passés à trois nuits, impossible de ne pas céder aux enfants que nous sommes. Ce fut une excellente expérience qui participa à rendre le séjour sur l’île de Sainte Marie d’autant plus inoubliable.

Infos pratiques:
L’hôtel Ravahora se situe au sud de l’île de Sainte-Marie, à 5 min seulement de l’aéroport ou à 10 min du port, pour ceux qui arrivent sur l’île en bateau. La cabane est à 60 euros la nuit, compter 16.5 euros en plus pour la demi-pension qui est obligatoire.

A propos de l'auteur

10 Réponses

  1. Sophie

    Bonjour Charly je suis tombée par hasard sur votre blog avec l’article sur la cabane Je suis contente qu’elle vous ai plus autant merci pour cette belle page, ça fait bien plaisir ! A bientôt au Ravoraha excellente journée Sophie

    Répondre
  2. Marie Kléber

    C’est très tentant et complètement fou! Tous les ingrédients y étaient pour que vous passiez un bon moment. Je trouve le prix assez correct pour un dépaysement garanti.
    Merci Charly pour cette escapade bien agréable!

    Répondre
    • Charly

      Ah c’est sur qu’on peut en croiser quelque unes mais la cabane est traitée assez régulièrement pour éviter ce genre de visite. 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.