Baobabs enguirlandés, faux sapins en plastiques vendus par les marchants ambulants, embouteillages à n’en plus finir, pollution, pluie, boue et chaleur. Les fêtes de fin d’année charment difficilement à Tana. Ce n’est pas une trop mauvaise chose quand il faut passer ces fêtes loin de chez soi, la tête dans le travail. La pilule passe plus facilement. Et puis, aucune crainte de douleur au foie d’avoir mangé un Ferrero rocher de trop.

Peut être peut on sentir une légère mauvaise foi de l’expat devant ce prélude blasé. Mais on fait ce qu’on peut pour se convaincre soi même.
Janvier. Enfin. La pluie reste mais les guirlandes et pères noël douteux vont disparaitre du paysage. C’est déjà ça. Mauvaise foi ou pas, j’ai toujours trouvé ça déconcertant les décorations de Nöel sous cette chaleur. Pauvre petit bonhomme de neige en plastique, où même le plastique semble souffrir de sa condition.

Janvier. Enfin… Début d’une année qui s’annonce déjà difficile. L’épidémie de peste ravageur ou politique est finie, Certes. Mais la peste n’a été et n’est finalement que la partie haute de l’iceberg que l’Occident semble voir. Alors qu’ici, le pays est plutôt en train de continuer à couler avec la partie basse de l’iceberg. Dommage que celui ci n’arrive pas à fondre au soleil comme notre ami le bonhomme de neige en plastique.

2018. Une année à craindre ? Des prix qui flambent. La monnaie qui n’a jamais été aussi basse. Des fonctionnaires devenus fantômes et qui ne touchent plus leur salaire (sous quel prétexte flou déjà ?) et les élections présidentielles qui se rapprochent.
Les cyclones aussi se rapprochent d’ailleurs.
Le journal l’Express s’inquiète des tas d’ordures qui ne font que s’accroitre suite à cette période de fête et la pluie qui n’arrange rien évidement. Et qui plus est, la société censée s’occuper de ces ordures ne possèdent pas de camion, comme c’est pratique. Mais nous sommes rassurés, l’État prévoit une journée nationale d’assainissement des rues. Une journée d’assainissement dans l’année, de quoi éloigner la peste à tout jamais.

Tiens, tout n’est pas si noir puisque le premier ministre à déclaré une croissance du pays de 4.1%. C’est bien, mais pas assez pour que la population en ressentent les effets. Les voilà bien lotis alors.
Madagascar reste encore dans le top 5 des pays les plus pauvres, malgré la richesse du pays et sans guerre civile l’excusant de sa condition. Ici, il est dit que les pauvres dorment sur de l’or.

Bon. 2018. Espérons que, malgré tous les mauvais signes avant coureurs, sera une année pas trop douloureuse pour le pays et que ces élections présidentielles se dérouleront le mieux possible.

Pour finir cet article avec plus de légèreté, je souhaite à tout le monde une merveilleuse année 2018, faite de découvertes, de connaissances de soi et des autres et d’ouvertures.

Bonne année 2018.

A propos de l'auteur

14 Réponses

  1. ramatoa

    et actuellement, il y a une chose plus pire que la peste qui va détruire le pays, c’est la date de l’élection qui n’est pas connu jusqu’à aujourd’hui . Donc, on ne sait pas si ce sera pour demain ou pour l’année prochaine !

    Répondre
  2. tania

    merci pr ce partage
    c est clair que dès qu on prononce le mot peste….
    c vrai que vu d ici c est ce qui a fait parler en 2017
    une connaissance a renoncé à son voyage à cause de cela
    en espérant que le situation s améliore
    de bonnes choses pr 2018 pr toi

    Répondre
    • Charly

      Ah ! Vraiment dommage qu’elle ai annulé son voyage à cause de ça. Les risques ne sont pas les mêmes pour tous..
      Merci pour ton passage ici. 😉

      Répondre
  3. Vaissaud Mathilde

    Il y a toujours une lumière dans l’obscurité. J’espère que cette année sera meilleur pour Madagascar et qu’elle sera remplie de bonheur pour toi.
    Bel et mélancolique article.
    Gros bisous Charly…

    Répondre
  4. Holy

    Bonne année à toi aussi ! Ca donne toujours un pincement au coeur de voir que le pays ne cesse de dépérir (bien grand mot). Courage et surtout espérons que cette « journée » d’assainissement arrive vite !

    Répondre
    • Charly

      Et voilà, journée d’assainissement c’était aujourd’hui. C’est à se demander si tout ça à vraiment été utile…

      Répondre
  5. Nathalie CookieetAttila

    Je me rends compte que je connais très peu de choses concernant Madagascar (autre que le tourisme et les animaux…). J’ai tendance à éviter la lecture de sujets plus grave mais je me rends compte que ce blog est fournis en informations variées. Il est temps que j’en apprene un peu plus sur ce pays! 🙂
    Bonne année 🙂

    Répondre
    • Charly

      Ravis de voir que je peux t’apprendre un peu sur Madagascar. C’est vraiment mon objectif premier de parler de tous les points du pays, aussi bien positif que négatif. Madagascar est un pays entier, c’est trop réducteur de le réduire aux beaux paysages.
      A bientôt ! 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.