Il y a quelques années, je sillonnais les rues de Lyon avec ses odeurs de vin chaud, la tête dans les décorations lumineuses. Cette ville est tellement jolie sous ses lumières de décembre. J’ai toujours pensé que la magie de Noël se dégage principalement par cette ambiance si particulière. C’est le temps des marchés aux milles couleurs, des feux dans la cheminée, des repas en famille et des soirées films sous un plaid.

Mais à Madagascar, tout est bien différent. La famille est à des milliers de kilomètre de là et dehors, il fait chaud, très chaud. Malgré déjà quelques année ici, j’ai encore du mal à m’imaginer que Noël arrive. Comment le père Noël peut se pointer avec une chaleur pareil ?
Il est intéressant de voir comment nous pouvons être rapidement conditionné par nos habitudes et qu’iil est finalement compliqué de retrouver nos marques quand nos repères sont bousculés.

noel_madagascar_journal_evasion

Une capitale qui s’anime.

Pourtant, Noël approche. Madagascar, comme beaucoup d’autres pays, se répare à cette fête. Beaucoup d’habitants de province viennent en ville pour l’occasion. La ville devient rapidement saturée. Les rues de Tana grouillent de monde et les embouteillages deviennent interminables. Les vendeurs ambulants en profitent pour vendre leurs habituelles marchandises auxquels se rajoutent chapeaux de Noël et petits cadeaux pour enfant. Tandis que quelques stands en vieux bois ont installé une petite guirlande en guise de décoration, certains taxis accrochent une boule de Noël à leur rétroviseur et les grandes surfaces montent le traditionnel sapin à l’entrée. Des Bazar de Noël s’installent.

eglise_morondava_noel_journal_evasion

Noël et traditions.

Certains m’ont demandé d’aborder les traditions de Noël à Madagascar. Mais au risque d’en décevoir quelques uns, les habitudes ici sont sensiblement les mêmes que partout ailleurs.
Finalement, tout va dépendre des moyens et des croyances de chaque foyer. Alors que certain organisent un festin en famille avant d’offrir les cadeaux, pour d’autres Noël est un jour comme les autres, une lutte de plus face à la pauvreté.
Mais de manière général, Noël est resté plutôt traditionnel, restant bien plus une fête religieuse que commerciale. Le 24 au soir, nombreuses sont les familles qui sortent sur leurs 31 pour se rendre à la messe de minuit et assister à diverses représentations ou chants de chorale. Parfois, le Dadabe Noely (le père noël malgache) tant attendu, en profite pour distribuer biscuits et bonbons aux enfant. De même pour le 25 décembre, où l’on revête les vêtements du dimanche pour la messe matinale avant de se retrouver pour un repas en famille.

Sur ce, je vous souhaite à tous un joyeux Noël. Tratry ny Krismasy !

Et vous, de quoi sera fait votre Noël ?

A propos de l'auteur

9 Réponses

  1. Vaissaud

    Découvrir le monde implique parfois qu’il y a un prix à payer, son lot de nostalgie, l’éloignement … Dans le cœur de ta famille également.

    Répondre
  2. Augoyard colette

    mon Noel à moi est solitaire, les gens que j’aime sont si loin, mais non ils sont présents et non absents puisqu’ils vivent ce qu’ils ont choisis. bon Noel à tous………..

    Répondre
  3. chloe

    Cela me fait penser aux paroles de Bons Baisers de Fort de France^^
    Ici les champs recouverts de neige,
    On ne les connaît qu’en photo
    Le père Noël n’a pas de traîneau
    Le fond de l’air est bien trop chaud
    ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.