Après un voyage de trois jours vers l’ouest de Madagascar, on arrive enfin à Bekopaka, village de brousse où l’on passera les 6 prochains mois. On s’arrête le long de la rivière de la Mananbole, attendant qu’une pirogue soit prête à nous faire traverser. Un groupe d’enfant s’approche. Une petite fille, haute comme trois pommes, avec ses tresses sauvages, porte dans son dos un petit bout d’homme endormi. Je m’approche d’elle et on essaye de communiquer, dépassant la limite de la langue autant que possible. Elle montre mon appareil photo, je l’allume et lui montre quelques photos prises auparavant, ça la fait rire. Un peu plus loin, une autre s’approche, légèrement plus âgée, un peu plus en retrait, un petit garçon se cramponne à son bras.
Je prends une photo de la première fille, qui en demande alors encore plus. Puis elle appelle les autres et doucement, un petit groupe d’enfant se forme. Tous veulent être sur la photo.
La petite fille essaye de me faire comprendre qu’elle veut que l’enfant qu’elle porte sur son dos apparaissent aussi sur la photo. Défis compliqué face à toute cette excitation.
Séance photo effréné pour satisfaire tout le monde.

enfant_madagascar_journal_evasion15enfant_madagascar_journal_evasion10

enfant_madagascar_journal_evasion14enfant_madagascar_journal_evasion3enfant_madagascar_journal_evasion16enfant_madagascar_journal_evasion17enfant_madagascar_journal_evasion1

La séance photo se voit couper court quand le piroguier arrive. On embarque alors sur la pirogue, je fais signe aux enfants.
Notre arrivée à Bekopaka n’aurait pas pu mieux se passer.

 

Autre Portraits d’enfants:
La brousse malgache.
Noir et Blanc

A propos de l'auteur

8 Réponses

  1. Vaissaud Patrick

    Encore et toujours de magnifiques photos, oui les enfants jouent avec l’objectif mais ils laissent passer quelque chose de véritable, quelque chose de lumineux. C’est beaux, une sincérité légère….
    Encore merci pour ton témoignage

    Répondre
  2. Augoyard colette dite mamy

    Ton appareil photo retransmet parfaitement le regard d’intéret et de tendresse que tu portes sur les gens et sur tout se qui t’entoure, qu’ils sont beaux tous ces enfants, le merveilleux sourire, la joie dans le regard……………..cela fait du bien, continues merci

    Répondre
    • Charly

      Ils prenaient des poses plus vite que je ne prenais de photo. Beaucoup sont flous à cause de toutes cette excitation.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.