A une 60ène kilomètre seulement d’Antananarivo, au bord de la sinueuse route nationale qui mène vers l’Est du pays, Mandraka Park est un site de détente au centre d’une nature luxuriante.

Quand on arrive sur les lieux, l’hiver n’est pas totalement fini encore. L’air est doux, mais surtout, il est pur. Tout autour de nous, de la végétation à n’en plus finir. Les bruits de la nature ont repris leurs droits malgré les passages réguliers des véhicules sur la route nationale. Pourtant toute proche, la capitale semble déjà loin.

En total respect avec l’environnement, Mandraka Park propose plusieurs structures afin d’accueillir les visiteurs : un point de restauration avec snack et même un four à pizza ainsi que différents types d’hébergement tel que des dortoirs, un air de camping, des bungalows ou même une maison familiale. Le site offre également diverses activités allant du baby-foot, aux circuits en forêt ou même quelques activités nautiques. Il y en a pour tous les gouts.

mandraka_park_journal_evasion2

Nous décidons d’opter pour un bungalow, bien qu’un peu rustique, il nous donne une bulle de tranquillité. Le lieu sent le bois frais et l’humidité. Les bruits de la forêt nous entourent et recouvre définitivement le son des voitures. Cette nuit, une superposition de couverture nous protégera du froid et de l’humidité. Tout prêt, le ruissèlement du cours d’eau nous berce doucement. Nous sommes bien et nous avons tout le week end pour profiter de Mandraka.

Mandraka est un site avec une grande biodiversité et possède une vue imprenable sur un paysage montagneux et sa forêt tropicale. A quelques kilomètres seulement d’Antananarivo, l’endroit est parfait pour se déconnecter un peu du rythme infernal de la capitale.

mandraka_lemurien_journal_evasion

A ne pas louper ! Le site de Saha Maintsoanala.

A 5min de Manraka Park seulement, le site écotouristique du Saha Maitsoanala vaut un petit détour. Le Saha Maitsoanala est une forêt 26 hectares avec une incroyable richesse en faune et flore. Entre reptiles, caméléons, insectes et lémurien, les circuits proposent une balade pleine de surprise.
Le site est également un lieu de recherche et d’application pour une école supérieur en science agronome qui travaille sur la protection de la biodiversité actuelle et l’introduction de nouvelles espèces.

L’ouverture du site aux circuits touristique permet l’autofinancement du lieu. Les guides locaux, sensibilisés à la préservation du site, partagent leurs inquiétudes face à la déforestation qui menace l’écosystème et expliquent quelles sont les actions qui sont mis en œuvre afin de lutter contre.
Saha Maintsoanala possède une aire de pique-nique très agréable autour du cours d’eau ainsi qu’une petite gargote.

saha_maitsoanala_journal_evasion

 

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.